Château Pomeaux 2015

DEGUSTATION

Fruit d’un été prodigieusement chaud, sec et ensoleillé, 2015 est un millésime exceptionnel pour Bordeaux. Dès le mois de juin 2015, Bordeaux a connu des températures caniculaires atteignant les 41 degrés. Les conditions chaudes, sèches et ensoleillées se poursuivirent jusqu’en juillet. Dans la plupart des appellations de Bordeaux, les mois de mai, juin et juillet 2015 furent parmi les mois les plus chauds et les plus secs jamais enregistrés. Dès le début du mois de juillet, le démarrage de la véraison sur certains domaines fut accéléré par le manque d’eau et le stress de la vigne. À la fin du mois de juillet, les vignes n’avaient reçu qu’environ 50 % des précipitations habituelles ; ce fut sans compter sur le mois d’août qui fut l’un des plus humides de l’histoire, délivrant deux fois plus de pluie qu’à la normale. La bonne gestion du vignoble et les terres capables de supporter la chaleur, la sécheresse et de drainer l’humidité excessive, associées à un tri minutieux du raisin ont offert au millésime des fruits de petite taille, savoureux, mûrs et concentrés. 2015 est un grand millésime pour Bordeaux et la qualité de ses vins rouges rivalise avec les meilleurs vins de 2000, 2005, 2009 et 2010. Les vins produits sur la rive droite et la rive gauche sont excellents, mais les vins de Pomerol 2015 sont particulièrement exceptionnels. Une saison de croissance chaude et ensoleillée, une humidité limitée et un temps de suspension prolongé ont offert des vins hédonistes, concentrés, riches, luxuriants et sensuels. Les meilleurs vins sont élégants, frais, purs et majestueux, avec des tanins soyeux et mûrs, des textures opulentes et des fruits parfaitement mûrs aussi vibrants que décadents.

Le millésime 2015 de Château Pomeaux a été vendangé la première semaine d’octobre. Les raisins cueillis étaient parfaitement mûrs. Après une fermentation malolactique en petits fûts de chêne, le vin élevé en fûts neufs de chêne français a été mis en bouteille en juin 2017. Le millésime 2015 est un vin intense, concentré, fruité, hédoniste, gourmand, séduisant, riche et charnu. Il rivalise avec les grands millésimes 2000, 2005, 2009 et 2010 de Château Pomeaux.

CRITIQUES

ANDREAS LARSSON

Tasted 100% Blind

Intense dark purple hue. Intense and dark fruit scented nose with some earthy truffle notes, smoke and mild spices with discreet oak. The palate is dense yet supple with a rounded texture, layers of dark fruit, finely integrated oak, layered and spicy fruit and a long dense finish. Good material, drinking really fine already.