Château Pomeaux 2010

DEGUSTATION

Les conditions difficiles et froides de l’hiver occasionnaient un départ timide pour le millésime 2010 Bordeaux. Le débourrement ne s’est terminé que quelques jours après celui de 2009, soit à la mi-avril. Les vignes de Merlot, étant  touchées par le millerandage et développant un peu de coulure, de nombreux domaines ont procédé à l’élimination des grains endommagés. Cette condition diminuant le rendement de la vigne, contribue néanmoins à la concentration dans les vins de Bordeaux 2010. L’humidité et les températures fraîches du début du mois de juin se firent vite oublier et remplacer par des journées chaudes et ensoleillées contrastant avec des nuits fraîches sur toute la fin du mois, mais aussi sur juillet et sur août. Le vin de Bordeaux 2010 est le produit de conditions de sécheresse. 2010 fut l’année la plus sèche jamais enregistrée depuis 1949. Le manque d’eau et le stress de la vigne ont permis une bonne saison végétative. Ceci, combiné aux variations de température, a permis le développement de niveaux d’acidité offrant aux vins éclat et fraîcheur. Survenues au bon moment, les pluies de septembre ont favorisé la maturation des fruits. La combinaison de conditions de sécheresse, de journées chaudes et de nuits fraîches a permis de produire des vins riches en alcool, mûrs mais forts, avec des tanins et des niveaux de pH bas, donnant aux vins une acidité suffisante pour les garder frais et dynamiques. Les Bordeaux 2010 sont tanniques et structurés, ils réclament du temps pour vieillir, s’assouplir et se développer. La manipulation douce de la vigne et la proscription de surextraction en 2010 ont permis à certains domaines de produire des vins époustouflants – au niveau des meilleurs vins de 2000, 2005 et 2009 !

À Château Pomeaux, les vendanges 2010 se sont déroulées dans des conditions idéales dès la première semaine d’octobre. Après une fermentation malolactique en petits fûts de chêne, le vin élevé en fûts neufs de chêne français et a été mis en bouteille au Château en juin 2012. Le vin Château Pomeaux 2010 est intense, concentré, opulent, gourmand, riche, charnu et séduisant.

CRITIQUES

James Molesworth 

Solid, offering a dark, winey core of steeped currant and macerated plum fruit laced with charcoal, clove and black tea. A charcoal edge frames the finish, maintaining focus and adding a muscular edge. Best from 2014 through 2022. A caressing, forward style, with polished tannins and gentle acidity carrying enticing plum sauce, blackberry jam and melted black licorice flavors that hang pleasantly through the finish.

LA FLEUR POMEAUX