Château Pomeaux 2003

DEGUSTATION

L’été 2003 fut l’un des étés les plus chauds jamais observés à Bordeaux. Suites à d’abondantes précipitations tombées sur la région au cours de la première semaine de septembre, la plupart des vignobles de Pomerol firent le choix de récolter précocement les raisins, effectuant ainsi les vendanges les plus prématurées de l’histoire du vin de Bordeaux. Pour parfaire la maturité des fruits, les viticulteurs de Château Pomeaux prirent, à l’inverse de bon nombre de domaines, le risque de repousser les vendanges après le fin des pluies. Les vignes ont été vendangées la dernière semaine de septembre, et le domaine fut récompensé par un raisin de très haute qualité, aux parfums soutenus et à la concentration intense. Suite à une fermentation malolactique en petits fûts de chêne neufs, le vin de Château Pomeaux 2003 fut élevé en petites barriques de chêne françaises neuves et mis en bouteille au Château en juin 2005. Le Château Pomeaux 2003 dégage des arômes intenses, puissants, et fruités, c’est un vin hédoniste et gourmand.

CRITIQUES

LE GUIDE HACHETTE DES VINS

“Ce petit vignoble, acquis en 1998 par A. T. Powers et un petit groupe d’investisseurs, est situé sur la pente sud du plateau de Pomerol. Le merlot y règne en maître absolu. Dans le verre, le coeur rubis est bordé d’un liseré tuilé. Le bouquet s’ouvre sur un boisé torréfié et beurré accompagné de fruits rouges confiturés. La bouche savoureuse est soutenue par des tanins encore robustes qui demanderont deux ou trois ans pour s’assagir. Les amateurs de vins fins apprécieront cette bouteille dans la prochaine décennie. “